Marie Belgacem –  Artiste invitée – Blanc : tradition passion

Portrait Marie Belgacem - Artiste invitée

Marie Belgacem – Blanc : tradition passion 

Marie Belgacem –  Artiste invitée – Blanc : tradition passion Marie Belgacem

Dentelles d’argile

Marie Belgacem, née à Paris en 1964, est artiste textile et se définit comme créatrice de mémoire, réinscrivant le passé dans la modernité. Spécialisée dans les empreintes de dentelles et de broderie faites main, elle expose depuis 2016.

Après avoir exploré pendant plus de dix ans, la création de motifs ornementaux par l’empreinte d’objets laissés dans la matière, Marie Belgacem observe une dentelle faite à la main au travers d’un compte-fils et c’est la révélation !

L’extraordinaire finesse du travail, la variété des points, l’élégance des motifs, la difficulté du labeur des dentellières d’autrefois la touchent au cœur et elle décide d’orienter sa démarche artistique vers ce fabuleux patrimoine culturel.

Marie Belgacem, portrait artiste pour Aiguille en fête 2017Marie Belgacem

 

L’artiste a créé une matière naturelle issue de l’argile et une technique permettant, au terme de la succession d’une dizaine d’étapes, d’immortaliser l’empreinte de la dentelle sans détériorer l’original. Technique sans correction possible, n’utilisant ni moule ni machine, l’empreinte est faite en une seule prise, sur un support de bois, rendant chacune des pièces réalisées par l’artiste, unique.

Collection 23cm 

« En 2014 j’ai cherché le format idéal pour réaliser quelques tableaux-échantillons afin de montrer mon travail en dehors de l'atelier. Les dimensions devaient être suffisamment grandes pour exprimer les motifs des dentelles et à la fois réduites pour transporter facilement ces tableaux d'empreintes. Le format carré de 23cm me parut parfait. »

Un an plus tard, lors de recherches sur l’histoire de la dentelle, elle trouve ce texte dans le livre « La dentelle et la broderie sur tulle » de Pierre Verhaegen publié en 1902 :

 « Lorsque la dentelle a exécuté est un volant, la piqure (modèle en carton ou en parchemin piqué de petits trous) a toujours 23cm de long : cette longueur de 23cm provient de ce que le parchemin vert employé dans l’industrie dentellière se débite toujours par bande de 23 centimètres de large. Une fois pour toutes on a pris comme longueur de tous les patrons de volants cette mesure, qui équivaut à un tiers d’aune ». 

Suite à cette étonnante découverte, le format carré de 23cm est devenu une collection.

Le travail de Marie Belgacem présenté à Aiguille en fête 2018, est un hommage à la modestie de ces aïeules dentellières et brodeuses qui savaient patiemment faire éclore des merveilles.

 

mariebelgacem.com
Facebook : Marie-Belgacem
[email protected]