Artiste invité sur Aiguille en fête - Blanc tradition passion

Kantha : la broderie vecteur d’émancipation des femmes - Association invitée

Kantha : la broderie vecteur d’émancipation des femmes - SHE France

Le Kantha, un art textile traditionnel du Bengale

Ce travail collectif, expression culturelle des communautés paysannes du Bengale, participe d’une tradition multiséculaire qui consistait à superposer plusieurs étoffes usagées pour n’en plus faire qu’une, laquelle était ensuite magnifiée par d’exceptionnelles broderies main. L’art textile du Kantha fut originellement ce ravaudage somptueux réservé aux « Khadi », le coton traditionnel filé à la main rendu célèbre par le Mahatma Gandhi.

Le Kantha est l’illustration du quilt asiatique, qui s’exprime désormais le plus souvent sur la soie, sous forme de foulards, d’étoles, de jetés de lit et de panneaux décoratifs. Les motifs en sont floraux, animaliers, géométriques ou historiés. Ces compositions subtiles sont pour l’essentiel tracées par un simple point de devant, parfois rempli au point de chaînette. 

Au fil des heures, des jours, des mois le plus souvent et des années parfois que prend la lente élaboration en commun de ces pièces uniques d’art textile, le Kantha tisse le lien social entre villageoise de communautés et de confessions différentes : une histoire de femmes et de transmission. 

S.H.E Foundation et la renaissance du Kantha

Menacé il y a 30 ans par l’arrivée des textiles synthétiques, ce précieux savoir-faire doit son salut à l’action d’une femme engagée, Shamlu Dudeja. Cette mathématicienne se prend de passion pour la renaissance du Kantha et crée avec une poignée de femmes l’ONG S.H.E Foundation basée à Calcutta et relayée en France par S.H.E France. Elle soutient et fait travailler aujourd’hui un millier de brodeuses qui font vivre de 5000 à 7000 personnes.

L’objectif est que la survie de ce savoir-faire apportent des revenus équitables et réguliers aux brodeuses et de les soutenir via des formations, bourses d’étude, équipements solaires ou sanitaires et toute forme d’aide nécessaire à l’amélioration de leurs conditions de vie. Au-delà de ce soutien matériel, par la reconnaissance de leur savoir-faire, c’est leur statut même – au regard des maris, des enfants et de la communauté – qui se trouve positivement bouleversé.

www.sheindia.org

S.H.E France
Facebook : kanthaart
Dominique Boukris 21 rue des martyrs 75009 Paris
[email protected]
01.53.20.92.75