Tuulikki Chompre Couverture

Tuulikki Chompre

Textiles africains du Royaume Kuba

Passionnée par les savoir-faire domestiques, d’ici et d’ailleurs, Tuulikki Chompré nous offre à voir, tel un ensemble graphique, une partie de sa magnifique collection de textiles Kuba.

Tuulikki Chompre Autres 1

Kuba, royaume Bantu au centre du Zaïre actuel, est un terme générique qui englobe plusieurs ethnies partageant un certain nombre de traits culturels et linguistiques dont les Shoowa, les Bushoong, les Ngeende, les Ngongo…Les Shoowa portent lors d’occasions rituelles des tissus ornés de broderies veloutées de raphia, de couleur naturelle et noir : les carrés d’étoffes présentés ici, cousus les uns aux autres peuvent alors composés de grandes pièces dont ils s’enveloppent ou qu’ils portent en jupe, les hommes comme les femmes.
A l’intérieur du groupe Kuba, ce sont les hommes qui tissent et les femmes qui décorent le tissu par broderies, appliqués et ajours. Ces textiles sont souvent désignés sous le nom « Velours du Kasaï ».

Ces velours, brodés en territoire Kuba, porte un dessin géométrique complexe, riche d’un grand nombre de combinaisons savantes. La tribu Shoowa, a porté le dessin rectiligne d’Afrique équatoriale à son sommet. Par ailleurs, la fibre de raphia dont ils sont constitués est obtenue à partir des jeunes feuilles de palmiers poussant essentiellement dans les zones tropicales d’Afrique. Après séchage, la fibre est élongée et effilée, éventuellement torsadée.

Tuulikki Chompre Autres 2

Plusieurs pagnes en raphia tissé, assoupli au pilon, qui peuvent être ornés de motifs avec la technique de réserves dite Plangi en teinture végétale rouge, et des petites pièces géométriques appliquées ou encore brodés de coquillages, complètent l’ensemble.

Ces textiles ont toujours joué un rôle de premier plan au sein des sociétés africaines, ils peuvent être employés comme dot, monnaie de compte, pièces de vêtement et offrandes aux morts, ils constituent une richesse.
Suite à l’engouement pour les arts primitifs dans les années vingt, ces pièces excitaient l’intérêt d’artistes d’avant-garde de l’époque tels que Tristan Tzara et Henri Matisse.

ESPACE 3