SHE France - Association invitée 2022

Le Kantha ou la broderie comme vecteur d’émancipation des femmes

Depuis 20 ans, Aiguille en Fête met en lumière des associations qui partout dans le monde au travers des savoir-faire textiles permettent l’émancipation des femmes. Cette année le salon invite l’association SHE France.

©Piera Artesani
©Piera Artesani

L’objectif de SHE France est double : faire connaître l’art textile du Kantha et apporter aux brodeuses paysannes, par des revenus réguliers et équitables, une reconnaissance de leur savoir-faire qui bouleverse positivement leur statut au regard des maris, des enfants et de toute la communauté.

Le Kantha est un art textile rural de la broderie spécifique du Bengale. A l’origine, le Kantha consistait en un ravaudage somptueux : dans les villages, les femmes superposaient et piquaient ensemble au point avant des étoffes usagées puis les magnifiaient avec des broderies.

Dans la première moitié du 20e siècle, avec la relance du Khadi, coton filé et tissé à la main rendu célèbre par le Mahatma Gandhi, le Kantha prend un nouvel essor. Les broderies évoluent et deviennent plus élaborées, variées et colorées, et le Kantha de soie ou de coton gagne les garde-robes.

Aujourd’hui, ce travail qui demeure souvent collectif et est l’expression culturelle des communautés paysannes du Bengale s’exprime le plus souvent sur la soie, sous forme de saris, étoles, foulards, jetés de lit ou de panneaux décoratifs. Les motifs sont floraux, animaliers, géométriques ou historiés. Ces compositions subtiles et sophistiquées sont pour l’essentiel tracées par un simple point de devant, parfois rempli au point de chaînette.

©Piera Artesani
©Piera Artesani

Au fil des heures, des jours, des mois le plus souvent, et parfois des années que prend l’élaboration de ces œuvres d’art textile, le Kantha tisse le lien social entre les villageoises de communautés et de confessions différentes : une histoire de femmes et de transmission.

Le savoir-faire unique des brodeuses de Kantha se met aussi au service de l’art pictural avec les œuvres d’Art Singulier de l’artiste indien Biswajit Mukhopadhyay dit Mukherjee que vous pouvez également découvrir dans l’espace exposition.

S.H.E Foundation et la renaissance du Kantha

Menacée de disparition par la mécanisation et l’arrivée des textiles synthétiques, le précieux savoir-faire du Kantha doit son salut à l’action d’une femme engagée, Shamlu Dudeja. Cette mathématicienne de Calcutta se prend de passion pour la renaissance du Kantha. Avec une poignée de femmes, elle crée SHE Foundation, une ONG basée à Calcutta qui fédère et soutient les brodeuses par des formations, bourses d’étude, équipements scolaires ou sanitaires et toute forme d’aide nécessaire à l’amélioration de leurs conditions de vie. Et elle crée aussi MKC une société marchande qui permet de vendre les kanthas et de les exporter. Relayée en France par SHE France, l’action des deux structures fait aujourd’hui travailler plus d'un millier de femmes qui font ainsi vivre de 5000 à 7000 personnes.

Retrouvez plus d'informations sur son site internet, sa page Facebook et son compte Instagram.