News Laurence Aguarre lin
Découvrez le Patchwork et boutis

News -Festival du lin

L’Asie s’invite au pays du lin

Les 6, 7 et 8 juillet 2018, le Festival du Lin et de la Fibre Artistique propose un parcours de rencontres autour du lin sous toutes ses formes.

Artistes, producteurs, défilé, marchés, ateliers, conférences… sont à découvrir au travers de 33 sites d'exposition et d'animation qui se répartissent sur une dizaine de villages de la vallée du Dun, région qui reste incontestablement le premier bassin de production mondiale de cette belle fibre.

L’inspiration asiatique est au cœur de cette nouvelle édition qu’on imagine comme chaque année un vrai moment de partage et de convivialité. Ce festival nous fait également découvrir un exceptionnel patrimoine, chapelles et églises, investi par des artistes utilisant le lin comme matière de prédilection. Si vous avez la chance d’avoir 2 ou 3 jours devant vous, n’hésitez pas à faire cette escapade estivale entre exposition, patrimoine normand et promenades sur la plage.

A Aiguille en Fête, nous avons hâte de découvrir ce beau programme, voici notre sélection à ponctuer selon le temps dont vous disposez avec tous les ateliers, marchés, conférences, visites proposées …

Notre parcours commence à l’église d’Iclon, dans un hameau à côté d’Angiens, où imaginée pour le Festival du Lin, Sandrine Manuel propose son interprétation textile de La Petite Pièce Hexagonale de Yoko Ogawa. Une œuvre faite d’écailles de tissus, de vêtements assemblés et de lin.

Ensuite, découverte de l’atypique église de Saint-Pierre Le Viger, puis direction la salle de la mairie du village où vous attendent les sculptures totémiques inspirées de la nature de Douce Mirabaud, et les broderies contemporaines de Julie Sarloutte. A deux pas,  Lydie Arnould travaille le fil et le tissu, utilisant, principalement, la broderie comme technique mais également, la teinture végétale de couleurs issues de mois de maturation de fleurs de sophora, de coquelicot, de racines, de rhubarbe...un éloge à la lenteur.

Au passage faite la visite de l’usine de teillage « Terre de lin ».

Un peu plus loin, l’église de la Gaillarde accueille le travail de deux artistes, avec une démarche forte autour des matériaux naturels, Nat’h’acha et Chantal Favier. Et ne quittez surtout pas La Gaillarde sans vous arrêter à la très charmante chapelle Sainte-Marguerite, investie par le théâtre de fils de Isabelle Cellier dite Ise Brodeuse d’Images.
En reprenant la route vers le Bourg-Dun, s’arrêter à l’église de Saint-Pierre-Le-Vieux pour lâcher prise avec deux univers qui jouent avec de la transparence et de la délicatesse, avec les Pojagis de Maryse Allard et l’installation « Sous le Pluie » de Laurence Aguerre…une invitation à la rêverie.

News lin Laurence Aguarre

L’incontournable association France Patchwork quant à elle propose fidèlement au sein de l’église du Bourg-Dun la restitution du concours « Rêve de Lin » inspiré cette année des lins créés par une créatrice japonaise, Naomi Ito. Mais également une sélection de la 9Eme édition des Quilts de Légende qui fera le bonheur des amoureux du traditionnel. En face, l’office du tourisme invite Kun Kangparoles qui expose une série de masques étonnants, obtenus par un réseau de fils maintenu par des aiguilles et Haeji Lim qui montre une œuvre brodée, le fruit d’une rencontre déroutante avec... un cafard !

De-là, se rendre au hameau de Flainville, où vous attend au bout du chemin la ravissante chapelle Saint-Julien dans laquelle est présenté le travail Catherine Libmann : Fugues et Partitions.

Retour sur La chapelle-sur-Dun, ou l’on pourra découvrir un lieu nouveau dans le parcours, le Parc Du Château Saint-Jean, 5 hectares aux arbres centenaires. Et à la salle communale, l’art délicat de la broderie japonaise présenté par Marie Morice-dan dont les techniques lui ont été transmises par les maîtres de la Japanese Embroidery Center et Kurenai-Kai. Marie Morice-Dan souhaite faire partager l’harmonie et l’élégance de cet art dans ses compositions brodées.

Sur la Côte, dans le très joli village de Veules les roses, prenez le temps de déambuler entre la chapelle sous la pluie de gouttes de Sibylle Besançon, puis de partager le voyage tendre et poétique entre Paris et Honfleur dans lequel MarTine aPaoLaZa nous embarque avec ses illustrations en applications de tissus de lin et de coton rebrodés.
Enfin, suivre la pensée créative de Manuella Chevrel qui nous ouvre les portes de son univers écrit point par point, à la main, d’un geste lent hors du temps, hors du temps.

Un peu plus loin en suivant le bord de mer, à la Bergerie de Sotteville sur mer, les compositions graphiques de lin antique de Els Lemkes et les tentures Cire et Poussière d’Anne Guibert-Lassalle, inspirées par la poésie de Victor Segalen, poète breton ayant vécu et écrit en Chine, il y a cent ans.

Enfin, à La Grange, pour sensibiliser au dérèglement de l’ensemble des écosystèmes, Aude Bourgine reconstitue avec patience un massif corallien fait de duveteuse laine, de délicate dentelle...un travail minutieux et onirique. « 2048 Dead Oceans » est une installation qui invite à la conscience collective sur notre responsabilité et la nécessité d’agir.
La présence de la mer à deux pas ne fera que renforcer son message.

Festival du lin et de la fibre artistique

Festival du lin

6, 7 et 8 Juillet 2018 de 10h à 18h30
Vallée du dun (sur le côte normande à 17 kms à l’ouest de Dieppe)
www.festivaldulin.org
Facebook @festivaldulin
[email protected]