Connectez-vous

Bilan de la 1ère édition : les amoureux étaient au rendez-vous !

En ouvrant ses portes du 27 au 29 février dernier, L’aiguille en fête, le 1er salon national du fil et de la broderie a trouvé ses publics et procuré 3 jours de vrai bonheur aux «piqués de l’aiguille» qu’ils soient exposants ou visiteurs.


Premier jour : la file d'attente 40 minutes avant l'ouverture du salon
Premier jour : la file d'attente 40 minutes avant l'ouverture du salon
Une vraie réussite !

73 artisans, associations, boutiques spécialisées, créateurs, écoles et industriels ont fait confiance à cette 1ère édition.

Majoritairement originaires des 4 coins de la France, ils ont investi avec enthousiasme les
3 350 m2 de la grande Halle de la Villette à Paris.

Ils ont été plus que satisfaits de la fréquentation des 14 180 passionnés venus de tout l’hexagone dont 60% de l’Ile de France sans oublier visiteuses italiennes, allemandes, suisses, anglaises et belges.

Qu’ils soient employés, retraités, professions libérales ou cadres supérieurs, 90 % des visiteurs ont plébiscité le salon en appréciant par dessus tout son ambiance, sa convivialité et la richesse de son offre…

Près de la moitié de ces accros avait entre 40 et 60 ans et 6% moins de 25 ans, une bonne nouvelle qui laisse présager d’une relève de qualité. Ils déclaraient pratiquer prioritairement, la broderie à point compté, la broderie traditionnelle et le tricot…

Exposition des « chefs d’œuvre » des élèves de l’école Duperré
Exposition des « chefs d’œuvre » des élèves de l’école Duperré
Exposants et visiteurs, une passion partagée

L’Ecole Duperré, l’exposition Thérèse de Dillmont, la présentation du Tapis de Chartres ont été les grandes vedettes de ces 3 jours qui se sont déroulés dans la bonne humeur et le partage de la même passion, comme en témoignent 92% des visiteurs qui se déclarent satisfaits voire très satisfaits des expositions et 84% ravis d’avoir trouvé ce qu’ils cherchaient.

Tous sont repartis avec des shoppings de qualité, de précieux contacts pour effectuer les stages qui leur font envie et les yeux émerveillés de techniques nouvelles qu’ils aimeraient bien essayer. Ils souhaitent retrouver l’année prochaine un salon, encore plus riche, développé selon le même esprit de découverte, d’information, de sensibilisation et proposant prioritairement plus de laine, plus de broderie classique, plus de linge de maison, plus de broderie blanche… en fait le salon des toujours «plus »… pour satisfaire un public insatiable… !

N.B. : enquête effectuée pendant la durée du salon.

LA PRESSE EN A PARLE

TELEVISION :
TF1 journal de 13 heures (reportage) ; 6 minutes – M6 ; Canal +

AGENCE DE PRESSE
afp

RADIO
Bfm ; Europe 1 (2 passages) ; France Inter

PERIODIQUES
Avantages ; Burda ; Côté Femme ; Créamania Maison ; Fait main pas à pas ; Famili ; Fashion daily news (2 parutions) ; Le chasseur français ; Magic patch (2 parutions) ; Mains et merveilles ; Maisons côté ouest ; Maison Magazine ; Marie-claire Idées ; Plans de maison ; Pleine vie ; Prima ; Les idées de Marianne ; Psychologies ; Tricot sélection crochet d’art ; Vivre plus (2 parutions) ; Le Marquoir ; Le journal du textile ;

HEBDOMADAIRES
L’officiel des spectacles ; FIGAROscope ; LE FIGARO Magazine ; FIGARO Madame ; Maison Madame FIGARO ; Le journal du dimanche ; Le nouvel observateur (2 parutions) ; Le parisien dimanche ; Le Pèlerin ; Le point ; Pariscope ; Nous deux ; Rustica
Télé 7 jours ; Télé poche (2 parutions) ; Télé star ; Télérama ; Voilà ; Zurban

QUOTIDIEN
LE FIGARO ; France Soir (3 parutions) ; L’Ardennais (2 parutions) ; L’écho républicain (2 parutions) ; L’Est républicain ; L’Union ; La Marseillaise ; La république du Centre (2 parutions) ; La voix du Nord ; Le Berry républiacain ; Le bien public ; Le courrier de l’Ouest ; Le Dauphiné Libéré ; Le journal de Saône et Loire ; Le Maine libre ; Le monde (2 parutions) ; Le moniteur de seine et marne ; Le parisien ; Nord éclair ; Ouest france ; Sud Ouest ; 20 minutes



24/03/2004



Dans la même rubrique :